A faire soi-même : le déodorant

déodorant maison

Les déodorants du commerce sont extrêmement nocifs pour la santé, encore plus si vous vous rasez les aisselles et encore bien plus si vous êtes un femme.

On sait désormais qu’ils sont en partie responsables de l’augmentation fulgurante de cancers du sein chez les femmes (tout comme les soutiens-gorges et les mammographies répétées, mais c’est un autre sujet).

Les parabens et l’aluminium contenus dans ces produits pénètrent dans nos corps à travers notre peau d’autant plus facilement si celle-ci est rasée, cessons de nous empoisonner à petit feu !

La pierre d’alun est une solution beaucoup plus naturelle qui a de plus en plus d’adeptes. A titre personnel je n’ai pas essayé car cette dernière contient aussi de l’aluminium, j’ai lu que les particules d’aluminium étaient plus grosses dans la pierre d’alun que dans les déodorants du commerce, et qu’elles ne pouvaient donc pas pénétrer la peau, mais par principe de précaution j’ai préféré éviter.

La solution que je vous propose ne présente aucun risque puisqu’il s’agit de mélanger 3 ingrédients présents dans votre cuisine : l’huile de coco, le bicarbonate et la fécule de maïs.

J’ai offert ce déodorant fait maison à Noël et je n’ai eu que des retours positifs !

Cette recette est celle d’Antigone XXI que je vous invite à retrouver ici , j’ai simplement retiré les huiles essentielles dans ma recette et cela fonctionne très bien sans.

Ingrédients :

100g d’huile de coco

60g de bicarbonate

40g de fécule de maïs

Faites fondre l’huile de coco jusqu’à ce qu’elle soit liquide, rajoutez petit à petit la fécule et le bicarbonate en mélangeant bien à la fourchette jusqu’à obtenir un mélange bien homogène. Laisser figer à l’air libre ou au frigo s’il fait chaud chez vous.

Appliquer ensuite en grattant la surface du bout du doigt puis en l’étalant sur votre peau.

Ce déodorant est efficace plus de 24h pour moi, certainement moins si vous faites du sport, à vous d’essayer, et n’hésitez pas à me dire si vous avez aimé ! (personnellement j’adore la bonne odeur de noix de coco de mon déo juste après la douche !)

Publicités

6 réflexions sur “A faire soi-même : le déodorant

  1. Oui, cette recette est bien chouette (on peut mettre de l’arrow-root comme fécule, très fine, qui est extra également en cuisine).
    Pour ma fille qui transpire vraiment beaucoup et qui me dit que sa propre odeur la dérange, je rajoute à cette recette de l’huile essentielle de palmarosa. Elle n’a pas son pareil comme déodorant, à elle-seule (une goutte sous chaque aisselle) elle pourrait suffire tellement elle est efficace. Bref, ma fille m’a dit que ce déo lui avait changé la vie ! 😀

    Aimé par 1 personne

  2. Personnellement, je préfère remplacer le bicarbonate, qui est irritant pour ma peau, par de l’argile blanche. C’est un peu moins efficace, peut-être, mais ça fonctionne quand même très bien, et c’est une alternative intéressante pour les personnes qui ne supportent pas le bicarbonate, et qui sont plus nombreuses qu’on ne le croit. Sinon, j’ai remarqué que l’huile de coco seule, ou le beurre de karité, font d’excellents déodorants quand on transpire peu et surtout qu’on est depuis longtemps au naturel. Un régime alimentaire essentiellement ou complètement végétarien aide aussi beaucoup à avoir moins d’odeurs corporelles désagréables, que l’on transpire beaucoup ou non.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s