A faire soi-même : le gel douche et le shampoing

Les gels douche sont l’exemple typique du produit créé pour répondre à un besoin qui n’existait pas !

Avant le gel douche, on se lavait au savon, que ce soit sous la douche, dans le bain ou au lavabo (ou évier de la cuisine si on remonte un peu plus loin dans le temps).

Ça fonctionnait très bien depuis très longtemps.

Et puis des petits malins ont voulu nous faire croire que ça serait plus pratique d’utiliser un gel douche. On ne peut pas totalement leur donner tort mais est-ce que ça en vaut vraiment la peine ?

Est-ce que les 2 minutes économisées valent toutes ces ordures ? Toute cette pollution générée par les produits chimiques contenus dans ces produits ?

Pour moi la réponse est claire : c’est NON.

Une des actions les plus simples lorsqu’on désire simplifier sa vie (et faire des économies !) est donc de supprimer ces produits inutiles, polluants, générateurs de déchets, et souvent mauvais pour la peau en les remplaçant par un bon vieux savon, beaucoup moins cher, beaucoup plus durable.

Si vous avez des soucis de peau je ne saurais que vous conseiller d’utiliser des savons ayurvédiques tels que le Medimix par exemple. A titre personnel je n’en ai pas besoin mais je connais des personnes à qui ça a changé la vie !

En revanche, si, comme moi, vous avez été suffisamment lavé du cerveau par les industriels pour avoir besoin d’une consistance identique à celle du gel douche pour vous laver, vous pouvez le fabriquer vous-même à partir de votre savon. Ainsi vous avez les avantages du gel douche (pratique et rapide) sans ses inconvénients (pollution, déchets, produits chimiques sur la peau, etc…)

Je vous propose donc ma petite recette de gel douche fait maison, qui, pour ceux qui le souhaitent peut également faire office de shampoing ! Je me suis lavé les cheveux avec pendant plusieurs mois avant de passer au No Poo.

Ingrédients : (pour 1 litre de gel douche/shampoing)

200g de savon d’Alep ou autre savon (éviter le Marseille qui assèche beaucoup)

1 litre d’eau

Râpez le savon d’Alep à l’aide d’une râpe à fromage. Faites chauffer l’eau puis incorporez-y les copeaux de savon et laissez les fondre.

Versez dans le récipient choisi (j’utilise un distributeur à savon en céramique avec un poussoir, mais n’importe quelle bouteille peut convenir).

Attendez 24h avant d’utiliser.

Normalement ce dosage-ci donne une bonne consistance mais si le mélange vous semble trop liquide, faites rechauffer et ajoutez-y de nouveaux copeaux de savon, s’il vous semble trop pâteux rajoutez de l’eau chaude et remélangez bien.

Ce mélange peut convenir pour laver les enfants, même si souvent l’eau est suffisante. Cela vous évitera d’acheter des savons bébé hors de prix et mauvais pour leurs peaux.

Petite parenthèse, je vous déconseille de laver les cheveux de vos enfants avec autre chose que de l’eau.

Cela fait plusieurs semaines que je lave les cheveux de mes fils uniquement à l’eau, l’aîné a une chevelure magnifique, bien épaisse et brillante et ils sentent bons, et le petit de 6 mois a perdu toutes ses croûtes de lait à partir du moment où j’ai arrêté les shampoings bébé !

Sans compter que ses cheveux sont devenus beaucoup moins gras !

Lorsque je lui lavais les cheveux au shampoing bébé, dès le lendemain il avait les cheveux gras et qui sentaient mauvais j’étais donc obligé de les laver à nouveau sans comprendre pourquoi. Depuis que je les lave à l’eau, ses cheveux restent propres 4 ou 5 jours au moins !

Il est dommage que les maternités nous poussent à leur laver les cheveux tous les jours avec du shampoing bébé (en tout cas c’est ce qu’on m’a conseillé dans la mienne) car il est désormais évident pour moi que ce n’est pas bon pour eux. Je regrette de ne pas avoir su ça avant pour éviter tous ces shampoings inutiles à mes fils.

Sur ce, bonne douche (ou mieux : toilette au lavabo !) à tous et n’hésitez pas à me dire si cette recette vous a plu et à partager vos solutions pour ne pas utiliser de gel douche !

 

Publicités

6 réflexions sur “A faire soi-même : le gel douche et le shampoing

  1. Bonjour,
    Je fais mes produits cosméto depuis longtemps, mais le savon que vous encensez à le gros inconvénient d’être très alcalin. Je l’utilise toujours pour le linge, mais plus pour la peau qui est légèrement acide, et encore moins pour les cheveux (une solution alcaline ouvre les écailles !). Le savon (même SAP, et qui a pourtant une odeur divine) n’est donc pas la « panacée » comme on le lit sur votre blog et sur tant d’autres …
    Perso, je fais tous mes produits lavants pour le corps à partir d’un gel liquide neutre (centifolia pour ne pas le nommer, 12€ le litre), auquel j’ajoute éventuellement actifs (miel, sucre comme exfolliant, extraits hydro-glycérinés faits maison, huiles essentielles etc…), colorant (curcuma, betterave, chlorophyle), et surtout acide lactique pour les shampoings (pour un PH maxi de 5 ou 6).

    J’en fais pas mal pour les autres (ceux qui petit à petit s’y mettent, sans le faire eux-mêmes encore), et je leur demande toujours de me donner un contenant vide que je remplis 🙂

    Voilà ! bonne journée

    J'aime

      1. « Savon » et « cheveu » pour moi c’est tout aussi clair que ça ne va pas ensemble mais bon, chacun son expérience.
        Le terme « économique » me dérange un peu (ce ne sont pas les plus pauvres qui cherchent à faire des économies à tous prix). Je lui préfère le terme du « juste prix » … grande valeur du réseau biocoop par exemple, et que je partage totalement.
        Bonne continuation écologique et « minimaliste », qui est toujours dans tous les cas la meilleur voie à prendre 😉

        Aimé par 1 personne

      2. En l’occurrence le savon d’Alep permet une transition vers le no poo plus en douceur que de passer tout de suite aux poudres après plusieurs dizaines d’années de shamp cracras. Moi aussi je préfère utiliser d’autres produits pour me laver les cheveux (voir mes articles sur le no poo) mais à un moment donné le savon d’Alep a sauvé mon budget car les shampoings vegans étaient beaucoup trop chers pour moi et je n’étais pas encore prête à passer au no poo. Il n’y a jamais une seule vérité tu sais, à chacun de trouver ce qui lui convient et pour les raisons qui le concerne. Les solutions que je donne ici sont celles qui ont fonctionné pour moi. Elles ne fonctionnent pas pour toi mais peuvent fonctionner pour les autres. L’idée est surtout de proposer des alternatives, à chacun d’essayer 😉

        J'aime

  2. Tu as parfaitement raison. Cela fait quelques années que je lave mes cheveux au savon d’alep. Mes cheveux étaient gras et je les lavais tous les jours. J’ai progressivement espacé mes shampoings et actuellement c’est une fois par semaine. Et pour les bébés … n’en parlons pas … moi aussi j’ai lavé les cheveux de mon fils tous les jours avec mixa-cracra et le pauvre avait une botte de paille en guise de chevelure. Actuellement il se lave les cheveux une fois par semaine avec un shampoing bio et ses cheveux ont retrouvé force et brillance.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s