Changement de vie et regard des autres

fracture

Il y a quelques temps j’avais déjà fait un article sur les difficultés sociales liées au véganisme.

Aujourd’hui je voudrais aborder les choses sous un angle plus général.

Dès l’instant qu’on décide de modifier son quotidien, voire de carrément changer de vie, on se heurte de manière quasi-systématique à des résistances, voire du rejet, de la part de nos proches.

Ceux à qui ça arrive sont bien sûr blessés par ce rejet et ces attaques parfois incessantes sur leurs « nouvelles habitudes », et souvent ne comprennent pas la raison de ces réactions parfois violentes.

En effet, celui qui modifie son quotidien pour être plus cohérent avec ses idées ou parce qu’il a pris conscience d’une problématique écologique et ne veut plus participer à la destruction de la planète par aveuglement, n’a pas besoin d’être militant ou vindicatif pour se voir critiquer par son entourage.

Leur tolérance vis-à-vis de leurs proches qui n’ont pas pris les mêmes décisions a beau être totale, elle n’en est pas plus récompensée pour autant, le simple fait de vivre selon leurs propres régles et de s’être affranchi des habitudes du plus grand nombre suffit à déclencher les foudres réprobatrices de la famille et des amis (pas toujours heureusement !).

Alors pourquoi cela ?

Déjà, il faut savoir que l’immense majorité des gens (65% selon Dabrowski et sa théorie de la désintégration positive) ne remet jamais en cause ce qu’ils ont appris étant petits et ce que la société considère comme « normal ».

Du coup, quand on remet en cause des choses qui sont acquises pour cette majorité des gens, on se heurte forcément à leurs certitudes et c’est beaucoup trop désécurisant pour eux de penser que ce qu’on leur a toujours dit n’est peut-être pas vrai ou peut-être pas la bonne façon de faire.

Du coup la seule réaction possible pour eux, c’est le rejet pur et simple de cette nouvelle idée trop dangereuse pour leur équilibre personnel.

En effet, intégrer une nouvelle idée, un nouveau schéma de pensée produit un déséquilibre, parfois une crise existentielle quand il s’agit d’une toute nouvelle façon de voir le monde ou de se voir soi par rapport au monde, et cette crise a 2 issues possibles : un changement de vie ou un rejet systématique de ces nouvelles idées.

65% des gens choisissent donc systématiquement le rejet. Il est donc du rôle des 35 autres % de modifier suffisamment les choses pour instaurer de nouvelles règles qui deviendront petit à petit la nouvelle norme.

Histoire de vous rassurer, je vous donne quand même une autre statistique, dont malheureusement je ne me souviens plus de l’auteur car glanée au cours d’une de mes nombreuses pérégrinations électroniques de liens en liens sur internet, cette statistique dit qu’il suffit que 10% de la population soit convaincue d’une nouvelle idée pour qu’elle devienne un jour majoritaire. (On parle bien ici d’une nouvelle idée qui se répand et non d’une ancienne idée qui stagne ou diminue, je le précise car on m’a une fois répondu en me citant l’exemple du racisme et des votes pour certains partis qui défendent les mêmes idées depuis des décennies).

D’autre part, et là je vais encore vous donner une statistique, cette fois apprise lors de mes études, il faut savoir qu’une unité de changement engendre 27 unités de résistance.

Dit autrement, cela signifie qu’à chaque fois qu’un changement est imposé à la moyenne des gens, ce changement sera refusé en moyenne 27 fois avant d’être intégré et accepté.

Donc si vous vous disputez avec votre famille ou vos amis concernant votre nouvelle façon de vivre, sachez qu’il vous faudra en moyenne les expliquer 27 fois avant que ça soit intégré par votre entourage ! Bon courage pour les repas de famille !

Une autre raison qui pousse les personnes qui vous entourent à vous critiquer lorsque vous modifiez votre quotidien, c’est ce qu’on appelle la dissonance cognitive.

Il s’agit d’une protection que l’on met en place pour ne pas se retrouver confronté à nos incohérences. En gros on va préférer changer de point de vue pour qu’il soit cohérent avec nos actes, plutôt que se confronter à nos incohérences et modifier nos actions pour gagner en cohérence.

Du coup le fait que vous modifiiez votre façon de vivre pour être cohérent avec vos idées rappelle aux autres qu’ils ne le sont pas eux-mêmes et comme c’est très douloureux mais qu’ils ne se sentent pas capables d’adopter les changements nécessaires comme vous l’avez fait, ils préfèrent se retourner contre vous plutôt que se remettre en question.

Tout cela est inconscient bien sûr.

Le simple fait que vous cherchiez à vous améliorer revient à pointer leurs propres « défauts », et ce même si vous n’émettez aucune critique à leur égard.

Le simple fait de vous voir refuser ce qu’ils acceptent les oblige à réfléchir à leurs propres actes et à la significations de ceux-ci, et pour un grand nombre de personnes c’est beaucoup trop douloureux de réfléchir au pourquoi de leurs actes.

Rappelez-vous que 65% des gens font les choses sans y réfléchir simplement parce qu’on leur a dit qu’on devait faire comme ça.

Toute remise en question est compliquée, mais certains en sont parfaitement incapables, pour certaines des raisons évoquées plus haut, et d’autres propres à chacun.

Il n’y a aucun jugement de ma part ici, simplement une explication afin de permettre à ceux qui souffrent du rejet de leurs proches, d’en comprendre les raisons, afin peut-être de leur éviter des disputes familiales ou amicales.

Souvenez-vous que chacun évolue à son rythme, la prochaine fois qu’on vous critiquera pour vos choix de vie, changez simplement de sujet et contentez-vous de suivre votre choix sans chercher à tout prix à convaincre, car de toute façon, celui qui n’est pas prêt à entendre, n’entendra pas, et celui qui est prêt au changement trouvera sa propre voie.

Publicités

4 réflexions sur “Changement de vie et regard des autres

  1. Très bon article, c’est très bien expliqué ! Je connaissais le principe de la dissonance cognitive, mais pas les 27 unités de résistance. merci pour les infos 😉
    Est-ce que je peux pointer le lien de ton article sur un des miens, qui parle « du changement et des autres? »? Bonne soirée 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s