Lectures : Vous êtes fous d’avaler ça !

Nouvelle chronique lecture avec ce livre effrayant et indispensable de Christophe Brusset « Vous êtes fous d’avaler ça » paru fin 2015.

20160215_131229

Pour situer les choses, Christophe Brusset a travaillé très longtemps dans l’industrie agro-alimentaire, à des postes à responsabilité. Il a vu et, par son comportement, cautionné énormément de pratiques illégales parfois, immorales très souvent et même dangereuses quant au contenu des produits alimentaires vendus au grand public.

Certainement pris de remords, il décide finalement de dénoncer tout cela dans un livre qu’il faut absolument lire si vous doutez encore du cynisme et de la malveillance dont font preuve les plus grands industriels.

Un conseil surtout : ne lisez pas ça juste avant de manger, la plupart des exemples donnés ici vous couperait l’appétit !

Un parti pris de l’auteur : ne mentionner aucune marque, aucune entreprise particulière.

Cela vaut d’ailleurs certainement mieux pour lui car vu les révélations qu’il étale ici au grand jour, je ne serais pas étonnée que sa vie ait été menacée s’il n’avait pris cette précaution.

De toute façon il le dit bien lui-même : il a travaillé pour plusieurs entreprises différentes, concurrentes et c’est le même topo partout !

Aucune entreprise agro-alimentaire n’a un meilleur comportement que les autres puisque la « concurrence » les pousse à s’imiter et s’espionner en permanence.

De toute façon nous savons bien que les actionnaires de toutes ces entreprises sont toujours les mêmes personnes, et cette « concurrence » qui sert à tout justifier de la part des industriels n’est qu’un leurre, tous les bénéfices finissent dans les mêmes poches quel que soit le logo affiché sur l’emballage.

Les perdants sont en revanche toujours les mêmes : NOUS ! Les « consommateurs » comme ils aiment tant nous appeler.

Et là je peux vous dire qu’on a vraiment vraiment beaucoup à perdre…

Petit florilège des exemples qui m’ont le plus marqués :

  • Un lot de champignons bleus fluos à refourguer : personne ne se demande pourquoi ils sont bleus fluos ou même si c’est dangereux pour la consommation humaine, tout ce qu’ils cherchent c’est comment masquer la couleur pour les vendre quand même. La solution ? On en fait des beignets !! (n’achetez jamais de beignets de légumes, surtout !)

 

  • Le miel est trop cher à produire car les abeilles disparaissent. La solution ? Un mélange de sirop de glucose et de fructose et on rajoute artificiellement un peu de pollen pour faire croire à du naturel et hop ! Du miel premier prix ! Et oui avec les industriels, même le miel devient vegan !!! (si vous consommez encore du miel achetez le chez un apiculteur de confiance !)

 

  • Le safran coûte beaucoup trop cher à récolter. La solution ? On met simplement une autre épice qu’on mélange avec une toute petite proportion de safran et hop ! Le tour est joué…

 

  • Un camion rempli de plusieurs tonnes de tomates chinoises oubliées en plein soleil, moisies et pleines de mouches. Invendable ? NON !! Rien n’est invendable : il suffit d’en faire une sauce qu’on mettra sur des pizzas surgelées... (n’achetez aucun plat préparé !)

 

Et le livre est plein de ce genre d’exemples, tous plus effrayants les uns que les autres… Et ne croyez pas être protégés en achetant du bio : il cite un exemple de thé bio présentant un taux de pesticides plus important que celui autorisé dans les aliments non bios !

Christophe Brusset décrit très bien la façon dont les organismes chargés de la sécurité alimentaire se font berner grâce à des systèmes complexes de filiales implantées un peu partout dans le monde.

Une seule règle : faire le plus d’argent possible.

La santé des consommateurs, l’éthique, la morale ou même le principe de précaution n’existe pas chez ces gens là.

S’il vous arrive encore d’acheter de temps à autre des plats préparés en supermarchés, je vous conseille fortement de lire ce livre pour qu’au moins vous sachiez ce qu’on vous fait avaler. Ensuite vous prendrez votre décision en ayant les informations nécessaires, et en votre âme et conscience.

Personnellement je n’achète déjà plus de plats préparés depuis que je suis devenue végétarienne car la plupart contiennent des produits animaux, et j’en ai été vraiment heureuse à la lecture de ce livre.

Pour moi ce livre est un indispensable qui devrait être lu par le plus grand nombre car on ne peut laisser ces gens nous traiter de la sorte à notre insu pendant encore des décennies. Il est temps de réagir, de boycotter, et la première étape pour y arriver c’est de diffuser l’information.

A lire de toute urgence !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s