Un petit brin d’éducation bienveillante #1

paquerette

Comme vous le savez je suis maman de 2 petits garçons qui ont présentement 3 ans (presque et demi, ça compte à cet âge là !) et 9 mois.

Ayant presque tout lu d’Isabelle Filliozat (ma référence ultime !) je travaille à donner une éducation bienveillante et pleine d’amour et de tendresse à mes 2 loupiots.

Bien évidemment, je ne suis pas une maman parfaite, et il m’arrive lorsque je suis fatiguée/énervée/frustrée (rayer la mention inutile lol), de dire des choses que je ne devrais pas ou de m’énerver pour pas grand chose…

Il n’est donc absolument pas question ici de donner des leçons d’éducation bienveillante car d’autres le font bien mieux que moi.Mais j’avais envie de vous faire partager, au fur et à mesure, quelques petites tranches de vie avec mes garçons, des petits moments qui font du bien, des petites techniques qui fonctionnent chez nous…

C’est aussi ça le minimalisme, savoir apprécier à leurs justes valeurs ces moments de vie éphémères qui ne s’achètent pas.

Voilà donc mon premier petit récit de joli moment avec mes 2 amours.

J’ai pris l’habitude avec mon aîné, lorsqu’il est triste, de lui « retirer sa tristesse » en mimant comme si je prenais quelque chose au niveau de son cœur et que je le jetais dehors tout en disant « je retire la tristesse » à chaque fois ça le fait beaucoup rire et effectivement la tristesse s’en va. Je lui pose la question « es-tu toujours triste ? » et il me répond toujours « non, suis pu triste ».

L’autre jour je venais de lui « retirer sa tristesse » et son petit frère de 9 mois s’est mis à pleurer. J’ai proposé à mon grand d’aller lui retirer sa tristesse et il a été immédiatement voir son petit frère pour lui faire la même chose. Bien évidemment le petit était lui aussi mort de rire, ainsi que mon aîné tout heureux de faire rire son petit frère.

J’ai donc félicité mon grand en lui montrant à quel point il avait aidé son frère, et il s’est senti très fier.

Un vrai petit moment magique 🙂

Quelques jours plus tard, mon fils m’explique qu’il est triste. Je lui propose de lui retirer sa tristesse, il me répond « non maman, fais tout seul ». Et il se met à faire le geste de prendre au niveau de son cœur pour jeter plus loin en disant « mets dehors tristesse ».

Une fois fini je lui demande s’il va mieux, il me répond « oui maman, suis pu triste ! ».

Maintenant, il n’a plus besoin de personne pour gérer sa tristesse 🙂

paquerette

Publicités

5 réflexions sur “Un petit brin d’éducation bienveillante #1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s