Lectures : Signe avec moi

signe avec moi

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de « Signe avec moi » de Nathanaëlle Bouhier-Charles et Monica Companys paru en 2006.

Ce livre a pour vocation d’initier les parents au langage des signes afin qu’ils aient un outil de communication avec leur bébé avant que ce dernier ne soit capable de parler.

L’une des richesses de ce livre c’est que l’une des auteures est sourde et l’autre pas. Nous avons donc le point de vue d’une maman entendante, Nathanaëlle Bouhier-Charles, qui a utilisé la langue des signes avec ses enfants, et le point de vue d’une personne sourde, Monica Companys qui nous explique différentes choses sur la LSF, la Langue des Signes Française, et qui a été prise en photo en train de signer afin de nous montrer la bonne façon de faire les gestes. 

Ainsi toute la fin du livre présente un lexique photo assez riche (plus de 400 mots/expressions sont montrés)  nous permettant déjà de bien communiquer avec nos bébés pré-verbaux.

Le début du livre, quant à lui (oui moi je parle de la fin du livre avant de parler du début lol), nous présente d’abord la façon dont Nathanaëlle Bouhier-Charles  en est venue à s’intéresser au langage des signes dans la communication avec les bébés.

Ensuite, une des parties les plus intéressantes du livre selon moi, on peut lire des dizaines de témoignages de parents ou responsables de crèches qui ont utilisé le langage des signes avec des enfants, pré-verbaux  ou non, ou même avec des personnes de tout âge mais qui se sont un jour retrouvées dans l’impossibilité de parler (personnes intubées à l’hôpital, etc…).

Ces témoignages sont très émouvants, et convainquent à eux seuls de se lancer dans cette aventure avec son bébé ou son enfant.

J’ai une amie qui travaille depuis peu dans une crèche où le langage des signes est enseigné aux enfants, elle a donc dû s’y mettre, et m’a confirmé les bienfaits de cette méthode au sein d’un accueil de petits. Elle a vu des enfants calmes, désireux de communiquer et tout le monde s’en donne à coeur joie avec les chansons à gestes !

Les avantages de ce mode de communication sont multiples mais ce que j’en retiens personnellement c’est surtout un rapprochement avec son enfant car ce dernier peut nous expliquer ce qu’il veut et ce qu’il ressent et nous pouvons aussi lui expliquer plus clairement les choses et être sûrs qu’il comprend.

Les enfants qui ont accès à cet outil ne subissent pas la frustration d’avoir quelque chose à dire et de ne pas pouvoir le faire. Par ailleurs, il est dit dans ce livre (je ne l’ai pas encore vérifié moi-même) que les enfants qui apprennent à signer lorsqu’ils sont bébés apprennent à parler plus vite et plus facilement.

Et puis avec les enfants plus grands, ça peut devenir un jeu, on cherche comment dire tel ou tel mot, on s’amuse à communiquer sans parler. Et ça permet aussi de leur faire passer un message discrètement lorsqu’il y a du monde autour ! Si on peut leur indiquer notre mécontentement sans qu’ils se sentent humiliés parce qu’il y a des gens autour, le message passe forcément mieux !

A titre personnel, j’avais déjà commencé avec mon fils cadet avant de lire le livre, vers ses 8 mois à peu près. J’avais improvisé des signes pour dire « manger » et « dodo ». Et il s’est avéré que les signes que j’employais sont les bons ! Et oui les signes les plus simples sont suffisamment universels pour qu’on ne se trompe pas. C’est d’ailleurs rigolo quand on regarde le lexique de 400 mots à la fin du livre de voir ceux qui nous paraissent très logiques, qu’on aurait instinctivement faits comme ça, et ceux par contre où on ne comprend pas du tout le rapport…

Par exemple « maman » c’est la main au niveau des côtes… Comprends pas.

« Caca » c’est le doigt sur le cou… Comprends pas non plus…

Mais bon, pas besoin de les comprendre pour les utiliser !

Au final, j’utilise donc encore assez peu de signes avec mon fils, surtout ceux dont j’estime avoir besoin avec lui, sachant qu’il est encore petit (presque 10 mois) donc on reste sur du basique : « dodo », « manger », « boire », « jouer », »poussette » et l’autre jour j’ai improvisé un signe pour « vomir » (j’ai fait l’inverse de « manger », donc la main qui part de la bouche), je n’ai même pas pris le temps de vérifier si c’était le bon signe ! (EDIT : je viens de vérifier il n’est pas dans le lexique, donc tant pis je vais continuer avec mon signe à moi !)

En effet, je me suis rendue compte qu’il m’étais souvent plus naturel d’essayer d’improviser un signe au moment où j’en ai besoin, plutôt que de prendre le temps d’aller feuilleter le lexique pour trouver ce que je cherche.

En l’occurrence, il faut d’abord se référer à l’index alphabétique à la toute fin du livre pour trouver la page à laquelle se trouve la photo du signe dans le lexique, car ce dernier est thématique et non alphabétique. Du coup ça fait beaucoup de manipulations lorsqu’on a quelque chose à dire tout de suite !

J’ai essayé de travailler le lexique moi-même en cherchant les quelques signes dont je pouvais avoir besoin, les seuls que j’ai vraiment réussi à apprendre dans le but de les utiliser c’est « jouer » et « poussette ». j’ai aussi retenu « maman » et « caca » dont je vous ai parlé précédemment, mais ils sont tellement peu instinctifs que j’ai pour l’instant du mal à les utiliser.

Je pense qu’il faut prendre son temps afin d’apprendre les mots petit à petit.

Malgré son jeune âge mon fils a déjà commencé à faire ses premiers signes et vous n’imaginez pas à quel point ça m’a rendue fière de lui ! Ça fait un peu moins de 2 mois que j’ai commencé les 2 premiers signes « dodo » et « manger » et il me les a déjà fait plusieurs fois ! Rien que pour voir son bébé de 10 mois vous communiquer un besoin, l’achat de ce livre en vaut largement la peine !

Mon aîné par contre n’a pas l’air plus intéressé que ça. Il parle plutôt bien pour son âge (3 ans) et l’école le stimule pas mal de ce côté là, du coup il ne ressent pas forcément le besoin de communiquer autrement. Mais à force de me voir faire de nouveaux signes avec son frère il aura peut-être envie de se joindre à nous !

En résumé donc, je vous conseille très vivement la lecture de ce livre, ou même plus simplement la pratique des signes avec vos enfants qu’ils soient pré-verbaux ou non. on peut trouver les signes sur internet, donc si vous êtes déjà convaincus des bienfaits de la méthode vous pouvez passer direct à la pratique ! Cela enrichit énormément la relation avec nos enfants et cela leur permet de se sentir mieux et moins frustrés, que des avantages !

Et vous est-ce que vous pratiquez la langue des signes avec vos enfants ? Quels avantages y avez-vous vu ? Ou peut-être des inconvénients ?

 

 

 

 

Publicités

10 réflexions sur “Lectures : Signe avec moi

  1. Bonjour, je découvre votre blog et je viens de lire votre article sur le langage des signes avec les bébés.
    Nous le pratiquons depuis 9 mois avec notre petit qui a aujourd’hui 17 mois et c’est un régal.
    Quel plaisir de comprendre ce qu’il nous dit et nous demande.
    Vous vous demandez pourquoi le signe maman se fait en mettant la main sous la poitrine au niveau des côtes et en tapant deux fois; on nous a expliqué lors des ateliers bébés signes que nous avons fait avec notre petit, que cela représentait le seins de maman ou la tété tout simplement.
    Pour « caca », là je ne me souviens plus du rapport avec le signe, je demanderais tiens!
    Nous avons également des livres dont celui dont vous parlez, mais je trouve que rien ne vaut la pratique avec une association qui propose des ateliers bébés signes, ainsi nous avons pu apprendre vraiment les bons signes sans les déformer, apprendre des comptines, faire des jeux pour que les signes rentrent plus vite, car je crois qu’il n’y a pas de secret, c’est vraiment en pratiquant que l’on signe de plus en plus.
    Notre petit commence à dire des mots et à se faire bien comprendre à l’oral, est-ce que les signes l’ont aidé… je ne sais pas, mais en tout cas je trouve cette échange entre nous magique.
    Belle soirée à vous.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour,
    Ici aussi nous avons débuté le LSB vers 8 mois et Nolann à fait son 1er signe à 10 mois. Nous avons débuté avec un livre beaucoup plus simple puis nous sommes passé à celui-ci pour avoir du vocabulaire.
    Nous venons juste de faire une session d’atelier bébé signe, ce qui nous a aidé pour mieux comprendre certains signes et faire des comptines.
    Sinon comme dis plus haut, le signe « maman  » représente la poitrine. Et « caca » correspond au son « ka » du LSF doublé, parfois c’est pas si simple.
    Bon courage

    Aimé par 1 personne

    1. Comme je l’ai dit dans l’article il est dit dans le livre que les enfants qui apprennent à signer très jeune parlent plus vite que les autres. Dès que nous faisons le signe nous prononçons le mot en même temps. L’enfant est donc habitué à associer les 2. Au début il ne fait que le signe et dès qu’il est capable de prononcer le mot il fait les 2 ! Il est donc plus vite habitué à s’exprimer qu’un enfant qui vit depuis 2 ans dans la frustration de ne pouvoir communiquer…

      Aimé par 1 personne

  3. Coucou ce livre est super sympa 🙂
    Par contre ça serai sympa la prochaine fois d’avoir quelques photos de l’intérieur car du coup tu m’as mis l’eau à la bouche ^^ mais pour l’instant je n’ai pas d’enfant ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s