7 bonnes raisons de se mettre au no poo

Lorsque j’ai entendu parler du No Poo la première fois, j’en ai eu une image très négative !

J’avais l’impression qu’on se baladait en permanence avec les cheveux sales car on ne les lavait plus jamais !

Aujourd’hui je suis au No Poo depuis plus de 6 mois et ça fait plus d’un an que je n’ai pas utilisé un shampoing du commerce ayant fait une transition en douceur grâce au savon d’Alep pendant 6 mois (ma recette de shampoing maison au savon d’Alep ici), (mes routines no poo ici), (mon premier mois sans rien ici).

Et surtout mes cheveux sont propres!

Non le No Poo n’est pas un truc de hippie crado !

Vous en doutez ? Voilà quelques arguments qui pourraient bien vous convaincre ! Lire la suite « 7 bonnes raisons de se mettre au no poo »

Publicités

Suite de mes aventures No Poo : J’ai testé le mois sans rien !

Il y a peu j’avais écrit un article sur ma routine No Poo . Et puis l’écriture de cet article m’a donné envie de tester le « mois sans rien ».

Alors le « mois sans rien » c’est quoi ?

Lire la suite « Suite de mes aventures No Poo : J’ai testé le mois sans rien ! »

No Poo, No Bra, No Make-up, No Shave ou comment apprendre à s’aimer comme on est…

Alors, avant tout, petit lexique pour comprendre de quoi on parle ici :

No Poo : Contraction de l’anglais « no shampoo » qui signifie « pas de shampoing« , le no poo consiste comme son nom l’indique à ne plus utiliser de shampoings pour se laver les cheveux, mais uniquement des produits naturels tels que le rhassoul (ou ghassoul), le bicarbonate ou la farine de pois chiche. Le « Low poo », qui est souvent une étape nécessaire avant d’arriver au « no poo » consiste à utiliser des shampoings bio à la composition plus saine que les shampoings classiques, ou des savons.

L’article détaillé sur mes routines capillaires ici et celui sur mon mois sans rien ici ,  et ici je vais plus aborder l’aspect théorique de la chose…

No Bra : En anglais « pas de soutien gorge« . Et c’est aussi simple que ça en a l’air il s’agit d’arrêter de porter des soutiens-gorges, donc de ne porter soit rien du tout (si vous n’avez jamais essayé, je ne peux que vous encourager, ça fait TELLEMENT du bien !!!), soit des brassières si on n’est pas à l’aise avec l’idée qu’on puisse apercevoir quelque chose à travers les vêtements.

No Make-up : En anglais « pas de maquillage« . Là aussi, très simple : ne pas porter de maquillage du tout, ni vernis, ni fond de teint, ni rien du tout…

No Shave : En anglais « pas de rasage« . Il s’agit de ne plus raser ou épiler aucune zone de son corps. A titre personnel, ma limite s’arrête pour l’instant là. Autant je suis une adepte des 3 autres, autant ça, je suis trop conditionnée, je n’y arrive pas… Mais peut-être un jour ?

Et donc, pourquoi aborder tous ces mouvements (qui se développent à vitesse grand V en ce moment !) sous un angle théorique ? Et quel rapport avec le fait de s’aimer ? Lire la suite « No Poo, No Bra, No Make-up, No Shave ou comment apprendre à s’aimer comme on est… »

A faire soi-même : le liniment

liniment

Certains d’entre vous ne savent peut-être pas ce qu’est le liniment, notamment ceux qui n’ont pas d’enfants. En tout cas, moi je ne le savais pas jusqu’à mon premier accouchement !

Le liniment est une sorte de crème grasse qu’on utilise pour nettoyer le siège des bébés au moment du change.

Soyons clairs : en dehors de l’eau pure, c’est LE SEUL produit qui convienne vraiment à l’hygiène intime des bébés. La peau des tout-petits est plus fine que la nôtre, ils sont donc plus exposés que nous aux saletés chimiques et autres pertubateurs endocriniens contenus dans les produits industriels.

Oubliez toutes les lingettes bébés et autres produits chimiques et préservez vos enfants d’éventuels problèmes futurs en choisissant la solution la plus naturelle, saine et aussi la moins chère si vous décidez de la fabriquer vous-même ! Lire la suite « A faire soi-même : le liniment »

A faire soi-même : le dentifrice

ingrédients dentifrice

Dans la famille des produits tous cracras-chimiques contenus dans du plastique tout polluant je demande : le dentifrice !

Comme il n’est pas envisageable de ne pas se brosser les dents (parce que bon, le sourire c’est le miroir de l’âme donc on va éviter les chicots tout dégueulasses si possible !), et que le goût du bicarbonate c’est quand même pas terrible (sans compter qu’à force ça abîme les dents !), je vous présente la recette du dentifrice maison ! Lire la suite « A faire soi-même : le dentifrice »

A faire soi-même : le déodorant

déodorant maison

Les déodorants du commerce sont extrêmement nocifs pour la santé, encore plus si vous vous rasez les aisselles et encore bien plus si vous êtes un femme.

On sait désormais qu’ils sont en partie responsables de l’augmentation fulgurante de cancers du sein chez les femmes (tout comme les soutiens-gorges et les mammographies répétées, mais c’est un autre sujet).

Les parabens et l’aluminium contenus dans ces produits pénètrent dans nos corps à travers notre peau d’autant plus facilement si celle-ci est rasée, cessons de nous empoisonner à petit feu ! Lire la suite « A faire soi-même : le déodorant »

A faire soi-même : le gel douche et le shampoing

Les gels douche sont l’exemple typique du produit créé pour répondre à un besoin qui n’existait pas !

Avant le gel douche, on se lavait au savon, que ce soit sous la douche, dans le bain ou au lavabo (ou évier de la cuisine si on remonte un peu plus loin dans le temps).

Ça fonctionnait très bien depuis très longtemps.

Et puis des petits malins ont voulu nous faire croire que ça serait plus pratique d’utiliser un gel douche. On ne peut pas totalement leur donner tort mais est-ce que ça en vaut vraiment la peine ? Lire la suite « A faire soi-même : le gel douche et le shampoing »