Bilan 4 ans après : ce que je fais encore, ce que je ne fais plus

Cela fait quelques années que je n’ai plus rien publié sur ce blog. Aujourd’hui j’ai envie de faire le point avec vous sur les différentes pratiques que j’avais initiées à l’époque où j’ai commencé ce blog et dont j’ai pu parler ici.

Il y en a certaines qui se sont maintenues dans mon quotidien et d’autres que j’ai abandonnées pour différentes raisons, plus ou moins bonnes.

Donc petit point sur ce que je ne fais plus :

  • Je ne suis plus vegan ! Et non… Je suis toujours végétarienne, et les produits animaux et testés sur les animaux sont toujours bannis de mes achats pour tout ce qui concerne le non-alimentaire, mais j’ai recommencé à manger du fromage… Sans rentrer dans les détails j’ai vécu une période difficile il y a 2 ans et depuis je suis confrontée à des soucis de troubles du comportement alimentaire et l’alimentation étant devenu quelque chose de compliqué pour moi j’ai tendance à écouter mes envies plus que ma raison. Lorsque le seul aliment qui me fait envie c’est du fromage, bah… je mange du fromage sinon je ne mange rien !
  •  Je fais beaucoup moins attention à mes déchets. Je suis toujours aussi sensible à la démarche et je fais autant attention que possible à limiter mes déchets mais beaucoup moins qu’avant. A l’époque de mon objectif zéro déchet, j’étais en congé parental et j’avais du temps et de l’énergie à consacrer à la démarche. Aujourd’hui j’ai repris le travail et rencontré différentes problématiques dans ma vie personnelle qui m’ont quelque peu éloignées de cet objectif pour l’instant. J’espère retrouver l’énergie de me focaliser sur cet objectif par la suite.
  • Je ne fais plus de no poo. Alors je vous rassure je n’ai pas vendu mon âme à L’Oréal pour autant hein, c’est juste que pour des raisons de manque de temps au quotidien, j’ai désormais opté pour les shampoings solides que je trouve être une bonne alternative aux shampoings cracras. Ils génèrent très peu de déchets et sont très rapides d’utilisation au quotidien, plus que les préparations no poo à base de rhassoul, bicarbonate ou farine. Pour autant, il m’arrive régulièrement le week end ou lorsque je suis en vacances d’utiliser du rhassoul ou du bicarbonate.
  • Je ne fabrique plus mon déo. J’utilise des déo solides ou du bicarbonate seul.
  • Je cuisine beaucoup moins. Pour les mêmes raisons que le véganisme, mes difficultés à m’alimenter m’ont quelque peu éloignée des fourneaux, même si ces derniers temps je tente de me motiver à reprendre mes casseroles (le confinement m’y a aidé !!)
  • Je ne cours plus. Je compte m’y remettre car je ne fais plus du tout de sport, mais le processus motivationnel étant assez complexe chez moi, cela peut prendre du temps entre l’envie et la réalisation du projet !

Maintenant qu’on a fait le tour des choses que j’ai progressivement abandonnées ou modifiées dans mon quotidien, voilà toutes les nouvelles habitudes que j’avais prises il y a 5 ans lorsque j’ai décidé de changer ma façon de consommer, et qui sont devenues indispensables pour moi (au point de rythmer mon quotidien même en période de dépression, c’est dire !).

Ce que je fais toujours :

  • Je suis toujours végétarienne ! Bah oui, vous l’avez lu plus haut, j’ai eu du mal à maintenir le véganisme, mais manger des animaux reste impensable pour moi et depuis que j’ai pris cette décision en mars 2013 je ne suis jamais revenue dessus et à aucun moment je ne l’ai regretté.
  • Je crochète toujours mes tawashis. Je n’ai plus acheté d’éponge depuis 2016. J’ai crocheté dans différentes matières : coton, acrylique, trapilho, ficelle, afin de tester l’efficacité des différentes matières, et leur résistance aux différents lavages. mes préférés restent les tawashis en coton, mais on m’a offert à Noël des tawashis crochetés avec un fil synthétique spécial, un peu métallique, qui permet d’avoir un effet grattant, et j’adore ! Il faut absolument que je me procure ce fil pour tester d’en crocheter moi-même, c’est de loin les plus efficaces et solides que j’ai pu tester ! (merci Sylvie !)
  • Je continue de limiter mon utilisation des appareils électriques. Tant que je peux faire à la main, je fais à la main même si c’est plus long. je continue de moudre mon café moi-même dans un vieux moulin Peugeot trouvé en foire à tout, je continue d’utiliser ma cafetière à piston, lorsque je taille ma haie je n’utilise ni tronçonneuse ni taille-haie mais uniquement cisaille, sécateur, coupe-branche, etc… Et lorsqu’un appareil électrique rend l’âme, j’évite de le remplacer s’il n’est pas indispensable.
  • Je privilégie les achats d’occasion dès que possible et je donne ce qui ne me sert plus. En bref je suis toujours minimaliste dans l’âme. J’essaie de ne pas m’encombrer et de n’acheter que si nécessaire et d’occasion au maximum.

Alors pourquoi ce petit bilan ? Déjà par honnêteté et également pour montrer qu’initier tous ces changements, même si on y croit profondément, n’est pas toujours si simple à faire et encore moins à maintenir sur le long terme.

Certaines pratiques peuvent facilement devenir de nouvelles habitudes durables, alors que d’autres, au gré des aléas de la vie et des facilités de chacun, peuvent devenir des poids que l’on n’arrive plus à porter.

L’idée est donc aussi de se déculpabiliser si à un moment donné de notre parcours on n’arrive plus à assumer concrètement le poids de nos convictions. Prendre soin de soi est primordial et parfois il faut savoir reculer pour mieux sauter.

De mon côté je ne me satisfais pas forcément de ces changements car j’aurais aimé être capable d’intégrer durablement toutes ces nouvelles habitudes car chacune d’elle répond à mes convictions profondes. Mais il faut savoir accepter que vouloir ne signifie pas toujours pouvoir, en fonction de notre état du moment.

Alors si vous aussi vous avez du abandonner certaines bonnes habitudes, n’hésitez pas à me le dire en commentaires, je me sentirai moins seule !

20170411_122358

Le minimalisme en course à pied

vibram-fivefingers

Et oui ! Dans le domaine de la course à pied aussi on parle de minimalisme, et tout comme dans les autres aspects de ma vie quotidienne, je suis minimaliste jusqu’au bout des baskets !

A quoi correspond donc ce fameux courant minimaliste lorsqu’il s’agit de running ? Lire la suite « Le minimalisme en course à pied »

A faire soi-même : le sapin de Noël 100% récup #DIY

sapin-noel

Je n’ai jamais acheté de véritable sapin pour Noël.

L’idée de faire couper un arbre juste pour décorer ma maison quelques jours avant Noël m’a toujours paru absurde.

J’utilisais donc des sapins artificiels que je gardais le plus longtemps possible. Mais se posait ensuite la question du déchet qui était généré par cet achat, quand bien même il a été utilisé de nombreuses années.

J’ai donc cette année, mis au défi mon homme de nous fabriquer un sapin entièrement écolo, en matériaux de récup et suffisamment solide pour être utilisé pendant des années.

Et je peux dire qu’il a relevé le défi haut la main ! Lire la suite « A faire soi-même : le sapin de Noël 100% récup #DIY »

Crochet : les tawashis (éponges lavables)

Il y a quelques temps je vous avais proposé un tuto pour faire des tawashis à base de t-shirts (ou autres vêtements) recyclés.

Et dans cet article je vous avais promis le tutoriel pour faire les tawashis au crochet. Chose promise, chose due ! Voilà donc mes quelques explications pour faire un tawashi simple au crochet. Lire la suite « Crochet : les tawashis (éponges lavables) »

Lumière : le documentaire sur le pranisme

soleil dans une feuille

Il y a quelques jours j’ai vu un documentaire très intéressant sur un sujet qui m’intéresse énormément depuis que j’ai appris son existence : le pranisme, c’est-à-dire le fait de se nourrir exclusivement de prana.

Alors, avant de vous parler de ce documentaire, définissons d’abord de quoi il est question : le prana c’est quoi ?

Lire la suite « Lumière : le documentaire sur le pranisme »

Besoin d’aide pour désencombrer votre intérieur ? Découvrez le métier de Home Organiser !

Il y a quelques temps j’ai écrit un article sur le désencombrement selon la méthode Konmari.

Suite à cet article, j’ai été contactée par Elodie qui a eu envie de me parler de son métier : Home Organiser, c’est-à-dire, le même métier que celui de Marie Kondo.

Peut-être que vous aussi, à la lecture du livre « La magie du rangement », vous vous êtes dit que désencombrer votre intérieur serait plus facile avec l’aide d’une professionnelle.

J’ai donc eu envie d’interviewer Elodie pour en savoir plus sur son métier et ses méthodes.

Peut-être que ses conseils, vous donneront la motivation nécessaire à vous lancer vous aussi dans le désencombrement pour un intérieur minimaliste ! Lire la suite « Besoin d’aide pour désencombrer votre intérieur ? Découvrez le métier de Home Organiser ! »

7 bonnes raisons de se mettre au no poo

Lorsque j’ai entendu parler du No Poo la première fois, j’en ai eu une image très négative !

J’avais l’impression qu’on se baladait en permanence avec les cheveux sales car on ne les lavait plus jamais !

Aujourd’hui je suis au No Poo depuis plus de 6 mois et ça fait plus d’un an que je n’ai pas utilisé un shampoing du commerce ayant fait une transition en douceur grâce au savon d’Alep pendant 6 mois (ma recette de shampoing maison au savon d’Alep ici), (mes routines no poo ici), (mon premier mois sans rien ici).

Et surtout mes cheveux sont propres!

Non le No Poo n’est pas un truc de hippie crado !

Vous en doutez ? Voilà quelques arguments qui pourraient bien vous convaincre ! Lire la suite « 7 bonnes raisons de se mettre au no poo »

Lectures : La magie du rangement et #Zoom sur la méthode Konmari et le désencombrement

la magie du rangement marie kondo méthode konmari

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler (enfin !) du superbe livre de Marie Kondo « la Magie du Rangement » paru en 2015.

Parce qu’on ne peut pas passer à côté de Marie Kondo sur un blog minimaliste, c’est juste pas possible ! Elle est vraiment la reine du désencombrement au même titre que Béa Jonhson est la reine du Zéro déchet ! Lire la suite « Lectures : La magie du rangement et #Zoom sur la méthode Konmari et le désencombrement »

Conférence Zéro Déchet de Béa Johnson en Normandie

conférence béa johnson 3

Hier soir j’ai eu la chance d’assister à la conférence de Béa Johnson qui avait lieu à St Marcel dans l’Eure.

Je dis que j’ai eu de la chance car les organisateurs ont du refuser du monde ! Lire la suite « Conférence Zéro Déchet de Béa Johnson en Normandie »

Objectif Zéro Déchet : le passage à vide #6

Ça fait un certain temps que je ne vous ai pas parlé de mon Objectif Zéro Déchet puisque mon dernier article date d’il y a 4 mois !

Et malheureusement je n’ai pas avancé tellement de ce côté là en 4 mois… Lire la suite « Objectif Zéro Déchet : le passage à vide #6 »

Quelques photos…

Hier j’ai retrouvé mon tout premier blog, ouvert il y a 10 ans.

Un blog photos, principalement en macro, que j’avais ouvert sur Skyblog.

Je ne résiste pas à vous mettre ici quelques unes des photos que j’y avais publié à l’époque parce qu’elles sont assez minimalistes je trouve. Lire la suite « Quelques photos… »

Suite de mes aventures No Poo : J’ai testé le mois sans rien !

Il y a peu j’avais écrit un article sur ma routine No Poo . Et puis l’écriture de cet article m’a donné envie de tester le « mois sans rien ».

Alors le « mois sans rien » c’est quoi ?

Lire la suite « Suite de mes aventures No Poo : J’ai testé le mois sans rien ! »

Lectures : No Impact Man

Suite à ma chronique sur le livre de Frédéric Mars « Comment j’ai arrêté de CONsommer », j’avais envie de vous parler d’un autre livre où l’auteur s’impose un défi écologique : « No Impact Man » de Colin Beavan paru en 2010.

20160321_095741

Lire la suite « Lectures : No Impact Man »

Le jeûne intermittent

jeûne assiette vide

Tout le monde sait ce qu’est le jeûne, c’est une pratique qui consiste à ne pas manger du tout pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

Mais le jeûne intermittent qu’est-ce que c’est ? Non il ne s’agit pas d’une personne de moins de 25 ans qui enchaîne les petits contrats dans le monde du spectacle.

En l’occurrence, il s’agit de réduire le nombre de repas quotidien et de rester à jeun un certain nombre d’heures dans la journée. Lire la suite « Le jeûne intermittent »

Lectures : L’art de la simplicité

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de « l’art de la simplicité » de Dominique Loreau paru en 2005.

20160423_113845

Pour situer les choses, Dominique Loreau est une française qui vit au Japon. Ce détail est loin d’être anodin car la culture japonaise et le Zen ont une grande importance dans son écriture et son discours.

Pour être honnête lorsque j’ai commencé à lire ce livre, j’ai été très surprise et même déçue. Lire la suite « Lectures : L’art de la simplicité »

Le Greenwashing ou comment le marketing utilise notre conscience écologique à nos dépends

Il est long ce titre hein ? Ouais un peu trop peut-être…

Mais en même temps je peux pas non plus juste vous balancer un titre comme ça « Le Greenwashing » et vous laisser comme ça sans rien derrière…

Bah oui, parce que le Greenwashing tout le monde ne sait pas ce que c’est…

Alors bon, quand on utilise un terme anglais, la moindre des choses c’est de l’expliquer, hein, on n’a pas été élevé n’importe où non plus, on fait les choses bien, quoi…

Enfin bref, le Greenwashing c’est quoi ? Lire la suite « Le Greenwashing ou comment le marketing utilise notre conscience écologique à nos dépends »

Le minimalisme numérique

interrupteur

Je ne sais pas vous mais moi je suis accro à mon PC.

Facebook, mes mails, mes blogs, c’est 50 fois par jour !

Pas franchement minimaliste quand on connait l’impact écologique d’internet et ses serveurs avides d’énergie !

Si on veut diminuer son impact numérique, il faut donc réduire sa consommation d’énergie et pour ça il y a principalement 2 axes de travail : Lire la suite « Le minimalisme numérique »

Lectures : Comment j’ai arrêté de CONsommer

Je poursuis cette rubrique Lectures avec ce livre de Frédéric Mars « Comment j’ai arrêté de CONsommer« , paru en 2012, et sous-titré « Journal d’une année de lutte contre l’enfer marchand« .

comment j'ai arrêté de consommer

C’est un peu l’équivalent français du « No impact man » de Colin Beavan dont je vous ai parlé ici, j’ai d’ailleurs lu les 2 coup sur coup.

Ce livre raconte comment pendant un an Frédéric Mars a modifié son rapport à la consommation, étapes par étapes. Lire la suite « Lectures : Comment j’ai arrêté de CONsommer »

Le No Poo ou comment éviter de se mettre n’importe quoi sur la tête

J’ai déjà brièvement abordé le No Poo dans cet article.

Ici je vais vous parler plus spécifiquement de la façon dont j’y suis venue et de mes routines personnelles pour mes cheveux.

Alors d’abord, petit rappel : « no poo » est la contraction de « no shampoo« , comprendre « pas de shampoing ». Il s’agit donc de ne plus utiliser de shampoings pour se laver les cheveux.

Ça ne veut pas dire ne plus les laver du tout ! Lire la suite « Le No Poo ou comment éviter de se mettre n’importe quoi sur la tête »